Notre conseil cuisson

COMMENT REUSSIR LA CUISSON DU GIGOT D’AGNEAU ?

  • 60 Min
  • 180°C

Traditionnellement dégusté lors du menu de Pâques, le gigot d’agneau orne aussi la table de nombreux repas de famille. Voici quelques conseils pour réussir la cuisson au four de votre gigot d’agneau.

Le gigot d’agneau est une viande tendre et moelleuse. Délicieusement parfumée, elle est un met de choix pour bon nombre de gourmets !

 

Quelques astuces sont à connaître pour ne pas se tromper et réussir à coup sûr la cuisson de la viande.

Avant la cuisson : Sortez avant votre gigot d’agneau du frigo pour tempérer votre viande avant toute préparation.

Préchauffer votre four à 180°C (TH6) pendant 10 minutes. Déposer le gigot d’agneau beurre ail dans un plat allant au four et l’arroser d’un filet d’huile. Saler et poivrer. Verser 1 verre d’eau dans le fond du plat. Enfourner.

Pendant la cuisson : Arroser le gigot d’agneau du jus de cuisson pour d’éviter qu’il ne dessèche.

Pour le temps de cuisson, il faut compter 30 minutes par Kg pour une cuisson rosée. Au-delà de 1,5 Kg, vous ne devrez rajouter que 15 minutes de plus par 500 g. Pour conserver la tendreté de votre gigot d’agneau, pensez à l’arroser régulièrement et à la retourner pour une cuisson homogène.

 

Comment savoir si le gigot d’agneau est cuit ?

Pour savoir si votre gigot d’agneau au four est cuit, vous pouvez utiliser une sonde. Votre viande est cuite si le cœur est entre 60 et 62°C. Une autre méthode consiste à entailler votre gigot, si du sang s’écoule encore de votre gigot c’est qu’il nécessite encore un peu de cuisson.

 

Après la cuisson : Comme pour toutes les autres coupes de viande, il est important de laisser reposer le gigot d’agneau rôti pendant quelques minutes après être sorti du four, cela permet aux jus de se diffuser dans la viande et de garder une viande tendre et juteuse.

Découper le gigot d’agneau en tranches et le servir avec son jus de cuisson.

 

Un peu d’histoire…

En France, les ventes d’agneau doublent pendant la semaine de Pâques, passant de 4000 à 5000 tonnes à 9000. L’agneau est un animal chargé de symboles et il faut remonter aux sources des religions juive et catholique pour comprendre pourquoi on en consomme rituellement à Pâques.

Dans la religion catholique, Jésus est décrit comme « l’agneau de Dieu qui enlève le péché du monde ». D’où la tradition, de manger de l’agneau le jour de Pâques et qui perdure depuis des siècles.

Dans la religion juive, il est coutume de sacrifier un agneau à Pâques. Cette tradition tire son origine d’un épisode de l’Ancien testament. Il est donc très courant de voir de l’agneau au menu le jour de Pâques.

 

Où acheter notre gigot d’agneau ?

Notre gigot d’agneau au beurre ail est disponible auprès de votre chef boucher au rayon boucherie traditionnelle de votre grande ou moyenne surface.